Vendredi 1er avril

Lê Quan Ninh et Franz Hautzinger


photo:Christine Pagier
La résonance des peaux frottées par le percussionniste et le souffle, souvent détimbré, du trompettiste se fondent avec une telle évidence qu’il est pratiquement impossible de déterminer qui engendre quoi ni de quelle matière est composé l’air que nous respirons. En lieu et place de concert (ndlr : festival de Luz 2010), le duo nous entraîna vers une nouvelle dimension où le son même serait devenu poésie. Mi solides, mi volatiles, les textures évolutives se métamorphosaient, à force de concentration, en une manière de concept, aboutissement fulgurant de deux recherches
parallèles que la rencontre avait enfin réunies.
extrait du n° 168 d’Improjazz

> site de Lê Quan Ninh
> site de Franz Hautzinger


Konk Pack


photo :©Claudia Schmacke
Fondé voilà plus de dix ans par l’Allemand Thomas Lehn, celui dont le synthétiseur analogique rayonne de stridences surréalistes, Konk Pack mêle avec passion l’énergie du punk et la spontanéité de l’impro. libre aux plus féroces nuisances sonores. Avec la guitare couchée ou les clarinettes saugrenues de Tim Hodgkinson, la batterie ultime et les percussions hybrides du farfadet Roger Turner.
Joel Pagier

> myspace

photos Luana Poncet | conception Bérénice Palier