L'Atelier de Musique du Havre et l'Ecole Supérieure d'Art et de Design Le Havre-Rouen présentent


Au programme de la 14e édition du 14 au 24 mars 2019 

 

Musiques contemporaines, improvisées, expérimentales, nouvelles… autant de manières de faire et de vivre la musique. Le festival PiedNu crée la place pour des expériences qui nous font entendre le monde autrement, des sons venus d’ailleurs qui repartiront chargés de leur passage au Havre.

 

Du 14 au 24 mars 2019, vingt-cinq rendez-vous artistiques sont proposés au fort de Tourneville et dans les lieux partenaires havrais : concerts, performances, exposition, projections et ateliers...

 

Vous êtes invité.e.s à rejoindre librement ce fil de propositions souvent plurielles et toujours aventureuses. Nous vous souhaitons de belles expériences et découvertes sonores !

 

 

 

JEU 14  VEN 15 SAM 16  DIM 17  LUN 18  MAR 19  MER 20  JEU 21  VEN 22  SAM 23 DIM 24

 

 

Jeudi 14 mars

 

20h30 . Le Studio

Tony Conrad : Completely in the Present,
documentaire de
Tyler Hubby (USA/2016/1h42/VOSTF)

 

Bien que cruellement sous-estimé, Tony Conrad (1940-2016) fut l'un des plus importants créateurs américains de son temps. Ses films et ses œuvres ont acquis, depuis le début des années 60, un véritable statut de mythe auprès des artistes et des musiciens du Monde entier. Il a joué et enregistré la bande-son du légendaire "Flaming Creatures", de Jack Smith, et mis à nu les paradigmes du cinéma avec "The Flicker", un film uniquement composé de plans noirs et blancs. L'incroyable puissance de ses drones provoque encore aujourd'hui la perplexité des institutions musicales et ses premiers travaux avec La Monte Young et John Cale ont joué un rôle crucial dans la formation du Velvet Underground. Basé sur des images intimes tournées durant les 22 dernières années par Tony Conrad et ses collaborateurs ainsi que sur ses propres archives de films et d'enregistrements, "Tony Conrad, Completely in the Present" reflète l'approche radicale de sa démarche artistique.


Trailer : https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=dB052dIM99U

site du film : http://www.tonyconradmovie.com/

 

 

 

Vendredi 15 mars

 

20h30 . PiedNu

Dafne Vicente-Sandoval [FR] : solo pour basson, microphones, haut-parleurs

 

Dafne Vicente-Sandoval (1979 – Paris) est une bassoniste qui explore le son à travers l’interprétation de pièces de musique contemporaine, l’improvisation et la réalisation d’installations sonores. L'artiste s'est consacré ces dernières années à une recherche instrumentale approfondie, reposant sur une expérimentation intuitive autour des propriétés acoustiques complexes du basson. Ce travail s’est traduit par des collaborations à long terme avec un nombre restreint de compositeurs, dont la musique requiert un haut degré d’interprétation critique (Éliane Radigue, Catherine Lamb, Jakob Ullmann, Peter Ablinger, Klaus Lang, Tashi Wada), aboutissant ainsi à la création d’un corpus substantiel de pièces pour basson seul.

Parallèlement, l’improvisation joue un rôle significatif dans sa vie de musicienne. Dafne présente notamment des performances au cours desquelles elle génère des larsens rendant audible les espaces résonants de son instrument : le basson est utilisé sous forme déconstruite; des microphones miniatures sont introduits dans ses différentes parties (bonnet, grande branche, petite branche, culasse, bocal et anche). Parfois, l’interprète se sert de son souffle, modifiant la boucle, ajoutant aux cavités du basson son propre espace en creux.

Le solo se tiendra en équilibre entre l’amplification de bruits et l’émergence d’une fréquence, le contrôle et la volatilité, le geste volontaire et l’observation passive.

 

Les compositions de Dafne Vicente-Sandoval sont publiées par les labels Potlatch et Edition RZ.

 

 

 

Jack Wright / Zach Darrup / Evan Lipson [US] : saxophone, guitare, contrebasse

 

Ce n'est évidemment pas par népotisme que Jack Wright est si souvent invité à PiedNu ! Véritable légende de l'underground, ce saxophoniste américain de 76 ans, qui a récemment écrit un livre sur l'histoire et la théorie des musiques improvisées, demeure avant tout un passeur intergénérationnel susceptible de côtoyer les pionniers de l'avant-garde comme les plus jeunes innovateurs. Il jouera cette fois en compagnie du guitariste Zach Darrup et du contrebassiste Evan Lipson, deux instrumentistes parfaitement décomplexés dont on peut être sûr, à défaut d'anticiper le contenu de leurs échanges, qu'ils sauront nous mener bien loin des sentiers battus.


www.springgardenmusic.com/Roughhousing.htm


Live 2018 : https://soundcloud.com/springgardenmusic/roughhousing-12-ix-18-clevelandexcpt

 

 

 

Samedi 16 mars

 

17h00 . Le Volcan /le FITZ

Chris Burn / John Butcher / Mark Sanders [GB] : piano, saxophone, batterie

 

Pionnier de la Free Music Européenne (à ne surtout pas confondre avec le free jazz) après avoir été l'assistant de Karlheinz Stockhausen, Chris Burn est l'un de ces artistes qui, les premiers, ont étendu les possibles de leur instrument par de multiples approches techniques. Ce pianiste qui, en dehors du clavier, privilégie volontiers le contact direct avec les cordes, montre également en solo, en trio ou à la tête de son Ensemble, une rare fidélité aux partenaires de la première heure comme à ceux des nouvelles générations auxquels il ne demande qu'un réel engagement dans leur propre démarche. Ainsi du saxophoniste John Butcher, avec lequel il se produit régulièrement depuis 45 ans, ou du batteur Mark Sanders dont il requiert expressément la présence rythmique. Nous sommes donc en droit d'espérer un très grand concert en ce début de soirée au Fitz, dans les entrailles du Volcan.

 

www.squidco.com/miva/merchant.mvc?Screen=PROD&Store_Code=S&Product_Code=24582

 

 

20h30 . Le Phare

Mia Zabelka [AT] : violon, électronique

 

Plus encore que violoniste, Mia Zabelka s'affirme comme une exploratrice du son et de la musique en tant que phénomène physique. Son processus, fondé sur le Jeu Automatique, s'applique à repousser constamment les limites de l'expression par l'interférence de bruits corporels, de manifestations organiques ou de cris primaux au lyrisme sauvage. Ses performances, où se mêlent aussi bien la déconstruction de l'instrument que son extension grâce à divers systèmes électroniques ou sa préparation par l'insert de corps étrangers au cœur de l'âme résonnante, en font assurément l'une des plus singulières artistes de ce monde déjà singulier qu'est celui de la musique expérimentale.

 www.miazabelka.com

 

 

Margot Dorléans : "Confier"

 

"Confier" est un duo intimiste où la confiance se décline dans un corps à corps qui prend la forme d’une étreinte se déployant dans un espace-temps dilaté. L’écoute est portée sur la pulsation cardiaque, la respiration et les micro-déplacements captés, traités et harmonisés en temps réel par un système en équilibre instable avec celui de la diffusion. Les deux corps sont ainsi abordés géographiquement dans une relation de glissements, de pressions, d’appuis où ils ne peuvent bouger sans l’autre, sinon en se faisant chuter... Paradoxalement cet espace-temps demeure celui d’un apaisement et d’une bienveillance, d’une douceur où le physique révèle l’humanité de la relation. Voyage immersif et sensible au coeur de la relation se tissant entre deux corps en mouvement.

 

Conception – Chorégraphie : Margot Dorléans. Interprétation : Manon Parent & Margot Dorléans. Regard extérieur — Maxime Guillon-Roi-Sans-Sac. Texte — Guillevic, avec la voix de Camille Kerdellant. Création sonore : Laurent Durupt. Création Lumière : Grégoire Desforges. Création Costume : Salina Dumay. Durée : 45 min

 

TOP

 

 

Dimanche 17 mars

 

20h30 . PiedNu

Restitution live de l'atelier étudiants de l'ESADHAR par Laurent PERRIER

Cette présentation publique fait suite aux deux jours d'atelier d'initiation au synthé modulaire et techniques de composition avec l'instrument, mené à PiedNu.

 

Laurent PERRIER [FR] : synthétiseur modulaire

 

Compositeur polychrome, Laurent Perrier déroule son oeuvre électronique à travers différents projets tous construits sur une identité forte. Son vaste univers se décline en différentes galaxies dont les coordonnées se trouvent atteintes intégralement par des synthétiseurs modulaires : Zonk't (electronica/idm/Glitch/dub), Heal (nu-jazz, ambient dub, abstract hip-hop), Pylône (électroacoustique, expérimentale, minimale), Cape Fear (Post-rock, post-punk, métal dub), et l'éponyme Laurent Perrier, désigne les projets à thèmes ou conceptuels. Il a récemment entrepris des collaborations avec JB Dunckel (Air) et David Fenech. Depuis plus de 20 ans, Laurent Perrier mène en outre une activité de compositeur pour la danse et le théâtre. Dimanche soir chez PiedNu, il jouera son dernier projet Pylône (Laurent Perrier), mêlant composition et improvisation au synthé modulaire.


https://pylne.bandcamp.com/album/a-jamais-ping

 

 

Lundi 18 mars

 

20h30 . PiedNu

"Des arts sonnés, des arts sonnants"

Restitution de l'atelier hôpital Pierre Janet avec Arnaud Le Mindu [FR]

 

" Des arts sonnants, des arts sonnés " est un partenariat entre l’association PiedNu et l’hôpital psychiatrique Pierre Janet. Initié et encadré par Arnaud Le Mindu, musicien et pédagogue, ce projet à pu bénéficier du dispositif Culture Santé du groupe Hospitalier du Havre.

www.ateliermenisque.com/#!

 

« Des arts sonnants, des arts sonnés » avec l'association Pied Nu c'est : « Des Performances Participatives entre Patients et Infirmiers avec des Instruments Inventés où l'Imaginaire Individuel un peu Irréel s'Inspire de l'Expérimentation En groupe, Énigmatique, Exaltante et Électrique. Donne Des Sons Difformes, Différents, un peu Diaboliques et Distordus Dansant ou Non, mais Nouveau Numériquement qui Nous viennent Naturellement Uniques et Universels et le Plus Important, Ensemble Déterminé Nous les (h)Umains. » . (Texte : Laëtitia L.)

 

 

 

 

Mardi 19 mars

 

12h15 . B.U

Richard Comte [FR] : guitare

 

Lorsqu'il ne joue pas le jazz contemporain avec ses amis du Collectif Coax, de Vegan Dallas à Hippie Diktat, ne brosse le décor de nulle conteuse ni ne joue les trublions noise au sein d'aucun ensemble dadaïste, Richard Comte tisse en solitaire ou lors de rencontres plus éphémères d'étranges structures arachnéennes fondées sur les harmoniques et leur propagation dans l'espace immédiat. Les réminiscences industrielles issues de sa guitare se mêlent ainsi à la permanente poésie de son monde intérieur où le Plateau des Millevaches croît à deux pas du Périph' Est, où Derek Bailey croise Thurston Moore et la chanson rock se dresse soudain entre le théâtre et la danse.

 

www.richardcomte.com/RichardComteWebsite/Richard_Comte_Website.html

 

 

 

20h30 . Conservatoire

Noël Akchoté [FR] : guitare

Du temps a passé depuis que Noël Akchoté tenait la guitare chez Henri Texier. A présent il a beaucoup voyagé, sur terre ou dans les airs de cette musique improvisée ou écrite par lui-même et tant de compositeurs, de Gesualdo à Coltrane, d'Ornette à Clément Janequin, Sonny Sharrock, Bach, BB King, Hank Williams, Josquin des Prés ou tant d'autres… quand il n'étudiait pas les larsens et les silences à distance de Perpetual Joseph, dont chacun sait qu'il n'a jamais touché Marie… Encyclopédie vivante signataire de plus de 400 albums, mais privilégiant toujours l'instant plutôt que la connaissance, le musicien a su élever sa personnalité au niveau de ses contradictions. Difficile, en conséquence, d'imaginer ce qu'il va bien pouvoir inventer face au public du Conservatoire Arthur Honegger !

 

https://noelakchote.bandcamp.com/

 

 

Sue Lynch [GB] : saxophone ténor, clarinette, flûte

 

La saxophoniste Sue Lynch est une artiste protéiforme douée d'un étrange don d'ubiquité. Après le quartet The Remote Viewers (parfois étendu jusqu'au sextet), Hogcallin' avec Adrian Northover, John Edwards et Steve Noble ou The Horse Trio, composé d'instrumentistes jouant régulièrement au Horse Music Club du South London, dont elle assure également une part de la programmation, elle a récemment créé Paradise Yard où se mêlent composition, éléments instrumentaux ou électroniques et textes proférés. Une seule question demeure : quelle part d'elle-même celle qui vient d'investir la Tate Modern Gallery et fréquente les plus éminentes figures de l'impro libre britannique va-t-elle choisir de nous présenter en solitaire au Conservatoire Arthur Honegger ?

 

https://suelynch.wordpress.com/

 

TOP

 

Mercredi 20 mars

 

18h00 . MuMa

MuMaBoX : Tony Conrad & Co

 

Tony Conrad (1940-2016), cinéaste, musicien, enseignant, artiste et performer, figure séminale de l'avant-garde new yorkaise des années 60, fut l’un des pères de la musique minimaliste, ayant notamment collaboré avec La Monte Young et John Cale au sein de The Dream Syndicate ainsi qu'avec le groupe allemand Faust. Comme cinéaste, ses recherches ont porté sur les effets de clignotement de l’image et son nom reste attaché au film stroboscopique "The Flicker" (1966).

Ce programme réunit deux films de Conrad ainsi qu’un film de Paul Sharits, qui a enseigné aux côtés de Conrad et s’est engagé également dans la voie de la stimulation rétinienne par clignotement. Enfin, parmi les nombreux artistes ayant travaillé avec Conrad, on retrouvera Charlemagne Palestine dans le film de Pip Chodorov.

 

https://www.facebook.com/MuMaBoX.Le.Havre

TOP

 

 

20h30 .Tetris . soirée spatialisée

Elisabeth Anderson [US] : acousmatique

 

Une fois admis son impressionnant parcours universitaire, la pléthore de concours internationaux dont elle est lauréate et la profondeur de son engagement pédagogique, Elisabeth Anderson apparaît surtout comme une artiste explorant dans ses œuvres mêmes la signification diverse de la musique électroacoustique selon qu'elle est perçue par l'auditeur ou le compositeur. Son travail de recherche sur le pouvoir communicatif d'une telle esthétique l'a ainsi menée vers l'écriture de pièces marquées par l'interaction entre intention et intuition, création et réception, émotion viscérale et abstraction cérébrale.

 

https://soundcloud.com/elizabeth-lang-anderson

 

 

Laurence Bourdin / Diego Losa [FR] : vielle électro-acoustique

 

A force de chercher à environner son instrument, la vielle à roue, de sonorités diverses telles que des captations de paysages ruraux ou urbains, Laurence Bourdin s'est tout naturellement inscrite dans une démarche électroacoustique. Dès lors, les matières minérales ou végétales qui l'avaient toujours inspirée sont devenues partie prenante d'une musique où sons de vielle et traitements sonores se répondent, se mélangent et s'affrontent dans un espace multiphonique. C'est d'ailleurs Diego Losa, son ancien professeur d'électroacoustique au CNR de Saint-Etienne, qui spatialisera les œuvres qu'elle a commandées à divers compositeurs sur cet instrument singulier de diffusion du son qu'est l'acousmonium.

 

http://www.laurence-bourdin.net/a_ecouter.php

https://soundcloud.com/diegolosa

 

 

Jeudi 21 mars

 

12h15 . MuMa

Michael Thieke / Kai Fagachinski [FR] : clarinettes

 

Les spectateurs du MUMA, et plus précisément ceux dont la sensibilité vibre à l'écoute des plus imperceptibles nuances, on décidément bien de la chance ! The International Nothing, ce duo de clarinettistes improvisateurs initié par les résidents berlinois Michael Thieke et Kai Fagachinski, propose une forme compositionnelle fondée sur la résonnance et l'interaction des plus chaudes couleurs de l'instrument et délivre ainsi, dans une subtile tension, des variations aussi ténues que manifestes. "In doubt we trust", leur 5ème album après "The dark side of success", laisse entendre, dans son intitulé même, l'aspect quasi scientifique - puisque reposant sur des hypothèses à vérifier - de leur démarche créatrice.

 

http://nichts.klingt.org/

 

TOP

20h30 . PiedNu

Frederick Galiay & Chamæleo Vulgaris : Time Elleipsis [FR] sextet

 

Un drôle de type que ce Fred Galiay, capable d'obtenir une Victoire du Jazz avec Thomas de Pourquery et Sun Ra comme d'enregistrer "Missing Time", un solo de basse expérimental dont le titre définit le temps manquant dans la mémoire des “ravis”, à la suite de prétendus enlèvements d’humains à bord d’O.V.N.I. !

Il revient donc à PiedNu avec "Time Elleipsis", une composition écrite lors d'une résidence "Hors Les Murs" en Asie du Sud-Est, et avec le sextet Chamæleo Vulgaris (1), nous offre d'appréhender l'étroitesse des liens tissés entre mystique et poétique et de porter un regard sensible sur les manières différentes qu'ont les humains d'exprimer des sentiments semblables, aux quatre coins de la planète.

 

(1) Chamæleo Vulgaris. Antoine Viard : saxophone, électronique, Jean-Sébastien Mariage : guitare,  Julien Boudart : Korg MS20, métaux résonants,  Fred Galiay : basse, électronique,  Sébastien Brun : batterie, percussion(s) , électronique, Franck Vaillant : batterie,  percussion(s), électronique

 

www.jazzapoitiers.org/archives/evenements/time-elleipsis-chamaeleo-vulgaris

 

 

 

Simiskina & Xavier Quérel [FR] : basse électrique, synthés, projecteurs vidéo / umière

 

Si le réalisateur et artiste visuel Xavier Quérel nous est déjà bien connu pour sa participation active et fidèle à La Cellule d'Intervention Métamkine, il revient aujourd'hui comme troisième membre de Simiskina (1), duo composé de jeunes artistes issus de la scène improvisée norvégienne et s'exprimant sur la basse électrique, les synthétiseurs et l'électronique. Xavier, quant à lui, préfère travailler la lumière et l'image plutôt que le son, mais improvise également, au moyen d'un projecteur 16mm et de quelques techniques appropriées, un film projeté en direct sur petit écran. Une expérience sensorielle à vivre dans l'éphémère de l'instant donné !

 

(1) Simiskinia : Adrian Myhr , basse électrique, Jonas Cambien, synthés analogiques, électronique, Xavier Quérel,  projecteurs vidéo 16 mn et lumière

 

https://www.youtube.com/watch?v=WDaB6vBejVs

 

 

 

vendredi 22 mars

 

20h30 . PiedNu

D'incise & Cyril Bondi [CH] : éléments de percussion, objets, ordinateur

 

Voilà quelque temps que nous voulions inviter Diatribes, ce duo composé de d'incise - a.k.a. Laurent Peter - et de Cyril Bondi, minimalistes notoires et fervents activistes au sein de la structure helvétique "Insubordinations". Déjà, les intitulés du groupe comme de l'association nous interpellaient quelque peu… Mais, surtout, la justesse de leurs interactions, patinée par des années de pratique, offre à l'auditeur passionné de textures détaillées et de gestes précis une expérience d'écoute hypersensible résultant d'un processus créatif aussi fébrile qu'introverti. Pourquoi donc nous priver plus avant de cette diatribe inclassable entre électronique intimiste et percussions obsessionnelles ?

 

https://www.youtube.com/watch?v=FhgM_-yhD94

 

 

 

Félicie Bazelaire [FR] : contrebasse

 

L'archet mord les cordes et s'abîme dans la profondeur de leur résonnance. Félicie Bazelaire tient la contrebasse et le drone qui envahit peu à peu l'atmosphère est signé de Bertrand Denzler, son partenaire dans l'ONCEIM et saxophoniste qui rêva tant de ce qu'il aimerait entendre sur cet instrument qu'il composa une suite de pièces dont il lui confia les partitions. C'est notamment ce programme, dont elle s'est appropriée jusqu'à l'essence, que Félicie développera ce soir dans l'espace libre de PiedNu.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Fds9pF_3y3g

 

TOP

 

samedi 23 mars

 

14h30 . MuMa

Ken Ueno [CH] & Vincent Daoud [FR] : voix, saxophone

 

Sound artist, compositeur et vocaliste, Ken Ueno s'est spécialisé dans les techniques permettant d'étendre les possibilités de son instrument : chants diphonique, de gorge ou circulaire, multiphoniques, registres extrêmes... De son côté, le saxophoniste Vincent Daoud, qui travaille étroitement avec de nombreux compositeurs, enrichit ses recherches sonores par une pratique régulière de l'improvisation. Ensemble, ils considèrent l'espace architectural du Muma, font entendre le musée d'une manière inouïe en y occupant des endroits spécifiques et en développant une pratique instrumentale innovante. Par la qualité de leur collaboration, tant humaine que musicale, ils souhaitent célébrer à travers cette performance et dans l'espoir d'une société meilleure le potentiel d'empathie du genre humain.

 

http://www.muma-lehavre.fr/fr/agenda/ken-ueno-vincent-daoud?type%5B0%5D=1772

 

 

 

17h00 . MUMA

Seijiro Murayama [JP] : voix, percussions

 

S'il en est un dont on ne risque pas d'imaginer ce qu'il va pouvoir nous inventer, c'est bien le percussionniste Seijiro Murayama ! Déjà, le terme de percussions demeure en lui-même sujet à caution puisqu'il use désormais autant de sa voix haut-perchée que de cette caisse-claire sur laquelle il peut asséner les plus cinglantes frappes. Un type improbable, aussi imprévisible que généreux, qui tint la batterie dans Ruins, le gang proto-punk de Yamatsuka Eye, ou Fushitsusha, le trio apocalyptique de Keiji Haino, mais affirmait encore, en 2012, qu'on ne peut plus s'offrir le luxe du minimalisme après le désastre de Fukushima… Un personnage absolu, en quelque sorte !

 

http://www.gmea.net/artistes/article/seijiro-murayama

 

 

20h30 . PiedNU

Vomir [FR] : électronique

 

Derrière l'apparente provocation de l'intitulé, se tient Romain "Roro" Perrot, spécialiste ès harsh-noise wall, ce fameux mur de bruit blanc qui s'écoute particulièrement fort ! Prévoyez (ou non) les boules quiès, installez-vous au centre de la salle et laissez-vous envahir par la suprême déviance littéralement vomie par les enceintes ! Vous entrerez alors dans un univers encore inouï, peuplé de subtiles harmonies et d'interférences naturelles parmi lesquelles vous risquez de vivre l'une de vos plus intenses expériences… Quelque chose comme un voyage au cœur de la conscience après la mise entre parenthèse de la réalité extérieure du Monde.

 

https://www.youtube.com/watch?v=lop7p9iJ41Y

 

 

 

Inutile Témoin [DE] : violoncelle, batterie, voix

 

Une violoncelliste et une batteuse vocaliste, toutes deux issues du vivier berlinois. Teresa Riemann et Amélie Legrand, Inutiles Témoins, mais actrices inspirées de ce duo, nous offrent des chansons aux mélopées hypnotiques à peine soutenues par un accompagnement traçant à mesure son chemin parallèle. Le désordre apparent des percussions et la sourde mélancolie de l'archet sur les cordes nous entraînent dans les dédales d'une décadence revendiquée telle que ne l'auraient pas reniée les tenants d'une certaine no wave.

 

https://soundcloud.com/inutiletemoin

 

TOP

 

Dimanche 24 mars

 

14h00 . PiedNu

Richard Scott [GB] : synthétiseur modulaire

 

Virtuose des synthétiseurs analogique et modulaire, Richard Scott est, à l'image de cette porosité entre électronique et musique improvisée, un artiste aussi peu soucieux des frontières que précis dans son esthétique également marquée par l'utilisation de diverses technologies digitales. Initié à l'électronique par Lee Scratch Perry ou Karlheinz Stockhausen et à l'improvisation libre par John Stevens, du Spontaneus Music Ensemble, il a notamment étudié le saxophone auprès d'Elton Dean et Steve Lacy et la composition acousmatique avec David Barezan et Ricardo Climent. Fondateur du célèbre Grutronic, qui signa récemment un album avec le saxophoniste Evan Parker, il développe un univers personnel à l'abstraction colorée qui évoque aussi bien Derek Bailey que Morton Subotnick ou Mouse on Mars, toutes références assez diverses pour brouiller les pistes d'une trajectoire éminemment singulière.

 

http://www.audreychen.com/hiss-viscera-duo-with-richard-scott/

 

 

15h00 . PiedNu

Urs Leimgruber [CH] : saxophone

 

Il y a les artistes dont on est curieux, ceux que l'on est heureux de retrouver comme des amis et, parmi ces derniers, ceux dont on ne peut s'empêcher d'espérer des sommets tant ils nous ont accoutumés à l'excellence. Le saxophoniste Urs Leimgruber, tel Evan Parker, John Butcher, Michel Doneda, Daunik Lazro et quelques autres sont de ceux-là dont chaque solo est une pièce de maître, comme on désignait, au Moyen-Age, ces chefs d'œuvres nécessaires aux artisans compagnons. Du minimalisme à l'expressionnisme, la palette de ce virtuose de l'éphémère tend invariablement vers l'infini !

 

https://www.youtube.com/watch?v=cjfjKTum31w

 

 

17h00 . PiedNu

Meryll Ampe [FR] : électronique

 

De sa formation de sculptrice à l'Ecole Boulle, Meryll Ampe a su préserver cette capacité à tailler dans la masse, modeler et ciseler la matière pour mieux en capter les reliefs initiaux et les accentuer en temps réel. Les paysages sonores issus de son ordinateur, enregistrements glanés dans son quotidien et retenus pour leurs qualités acoustiques ou esthétiques, confrontent dès lors l'auditeur à sa propre réflexion sur la densité de leurs résonances, de leurs tensions ou de leurs ruptures. Une plasticienne du son dont les outils numériques tiennent lieu de pinceaux, de ciseaux et de palette où réinventer les couleurs du Monde.

 

http://meryllampe.com/sounds/magnitudes-32-32-4/

TOP

 

 

Exposition du Jeudi 6 mars au vendredi 6 avril

 

Tetris

 

Jean-Paul Berrenger [FR]

" Je suis suis.

 

Dans l'espace, il y aura des objets et un son,

à moins que ce ne soit un objet et des sons.

Des sons, des objets.

Ou encore un objet et un son.

Un son sans objet ou un objet sans son.

Ou peut-être rien et le silence.

 

JPB "

 

  |- vernissage mercredi 6 mars au Tetris à 18h30

 

Entrée libre

 

https://letetris.fr/

 

TOP

Ateliers pédagogiques

 

Le festival PiedNu développe depuis plusieurs années maintenant des ateliers auprès des étudiants de l’école supérieure  d’Art et de Design le Havre Rouen 1, des initiations en direction des classes primaires et maternelles, en relation avec le Muma 2 ; des  “masterphares“ avec Le Phare 3, centre chorégraphique national, en direction d’un public sensible à la danse contemporaine ainsi que des ateliers de découvertes des musiques électroacoustique sur l’acousmonium qui est monté au Tetris 4.

 

1  Atelier pour les étudiants ESADHaR avec Yann LEGUAY les 16 et 17 mars.

restitution publique de l'atelier : dimanche 17 mars à la salle PiedNu

 

2 Atelier pour les scolaires au MuMa avec Félicie BAZELAIRE (musique) et Jeanne BUSATO (arts plastiques) les mardi 19, jeudi 21 et vendredi 22 mars.

 

3  Atelier masterphare avec Richard COMTE,  au Phare, mercredi 20 mars, de 18h30 à 20h30

Les "masterphares" vous permettent d’expérimenter, sous forme ludique et sans pré-requis l’univers d’un artiste. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir de technique ou de savoir danser!

— sur réservation auprès du Phare au 02 35 26 23 00 ou contact@lephare-ccn.fr

 

4  Visite commentée de l'acousmonium avec Hubert MICHEL,
au Tetris, mardi 19 mars à 14h30 (durée 45 mn)

— sur réservation auprès de l'équipe du festival : communication@piednu.fr

 

 

Infos Pratiques

 

Tarifs

 

1 soir : 10 euros  / 6 euros *

3 soirs : 20 euros  / 12 euros *

pass : 50 euros  / 30 euros *

 

* tarif réduit pour les demandeurs d’emploi et les étudiants

 

Tarifs uniques

 

Jeudi 14 mars Le Studio : 6 euros

Samedi 16 mars Le Volcan : 7 euros

GRATUIT : concerts du 17 mars à PiedNu, concerts à la Bibliothèque Universitaire, au MuMa et la séance MuMaboX, gratuité pour les étudiants de l'ESADHaR

 

 |- Billeterie sur place (espèces ou chèques, pas de CB)

 

 

Les lieux de concerts

 

Bibliothèque Universitaire, 25 Rue Philippe Lebon, 76600 Le Havre

Conservatoire Arthur Honegger 70 Cours de la République, 76600 Le Havre

Le Phare, Centre Chorégraphique National du Havre Haute Normandie,
30 rue des Briquetiers 76600 Le Havre

Le Tetris, Fort de Tourneville, 33 rue du 329e RI, 76620 Le Havre

Le Volcan LE FITZ, 8 place oscar niemeyer, 76600 Le havre

Muma, 2 Boulevard Clemenceau, 76600 Le Havre

PiedNu, Fort de Tourneville, 55 rue du 329eme R.I. 76620 Le Havre

 

TOP


Crédits

 

- création graphique : Léa Fourmentin

 

Le festival PiedNu est organisé par l’Atelier de Musique du Havre et l’École Supérieure d’Art et de Design Le Havre-Rouen (ESADHaR).

 

En partenariat avec le MuMa, le Phare Centre Chorégraphique National du Havre Haute Normandie, le Tetris, le Conservatoire A. Honegger, la Bibliothèque Universitaire, le Volcan scène nationale du Havre, Vibrer au Havre, l’Agence Régionale de Santé et Zélia l’association culturelle du Groupe Hospitalier du Havre. Avec l’aide du Studio Honolulu.

 

Le festival est soutenu par la Ville du Havre, le Conseil Régional de Normandie, la DRAC Normandie, ainsi que par la Spedidam, l’ONDA et la Fondation Pro Helvetia.